Fédération Compagnonnique LYON

Être compagnon du tour de France

Devenir Compagnon


S'il désire entrer dans la société compagnonnique et devenir Compagnon, le jeune itinérant réalise une maquette durant son temps libre. Cette maquette, dite aussi chef-d'œuvre, est un objet complexe, conçu et exécuté par le candidat. Il y cumule un grand nombre de difficultés techniques pour démontrer sa maîtrise du métier.

Une première maquette simple est demandée aux jeunes ouvriers au bout d'un ou deux ans de Tour de France, pour être admis dans la société compagnonnique. C'est la maquette d'adoption.

Plus tard, quand il se sent prêt, il présente un chef-d'œuvre plus complexe pour recevoir le titre de Compagnon du Tour de France. C'est la maquette de réception.

Les Compagnons jugent son chef-d'œuvre ainsi que ses qualités professionnelles et morales. Ils décident de l'admission du candidat dans leur société, au rang de Compagnon du Tour de France. Le chef-d'œuvre est donc un examen de passage. Ce chef-d'œuvre lui permet également d'obtenir une partie des unités nécessaires à l'obtention de la licence Arts et Métiers équivalent à Bac +3.


État d'esprit

Vouloir être Compagnon, c'est adhérer aux valeurs essentielles, le métier, le voyage, le partage et la solidarité :

Le métier a été choisi par le Compagnon. Il l'aime passionnément et le pratique avec conscience.

Le voyage est un fabuleux moyen de connaissance et de formation. Il permet aussi au Compagnon de se bâtir un caractère, un tempérament. Le Compagnon aime la liberté, et décide lui-même de son parcours.

L'enseignement mutuel est une caractéristique principale du Compagnonnage :
- Le contact des anciens apprend beaucoup aux jeunes « ouvrier-étudiant itinérant »
- Les itinérants partagent leurs expériences et réfléchissent ensemble aux difficultés rencontrées dans l'exercice de leurs métiers
- La transmission de leur savoir aux plus jeunes est le juste retour de l'enseignement dont ont bénéficié les Compagnons expérimentés
- La solidarité rassemble les Compagnons qui forment un groupe fortement uni par l'amour des métiers. Ensemble, ils sont plus forts et s'entraident.


C'est quoi, être Compagnon ?

Être Compagnon, c'est considérer le travail non pas comme une fin en soi, mais comme un moyen de se découvrir, de s'épanouir et de découvrir les autres.

Être Compagnon c'est faire siens ces quelques principes simples : transmettre son savoir-faire, être volontaire, droit et fidèle dans ses engagements, être capable de se remettre en cause, avoir un goût marqué pour la liberté d'entreprendre et penser par soi-même.

Être compagnon, ce n'est pas simplement faire bien son métier, mais c'est rechercher l'excellence, c'est posséder un savoir-faire particulier, c'est avoir une formation différente, à la fois technique, philosophique, humaine et morale. C'est donc un véritable savoir-être que les Compagnons proposent aux jeunes pour réussir leur vie.


X

Résultats de la recherche

  • Aucun résultat...

Dans les formations

  • Aucun résultat...